Etre riche, est ce bien ou mal ? Jean Chrysostome ou la pastorale du pauvre 2/3

chrysostome
La richesse, est-ce bien ou mal ? (St Jean Chrysostome, XVe Siècle Galerie Nationale Tretiakov, Moscou)
Surnommé Jean « l’Aumônier », Saint Jean Chrysostome, Père de L’Eglise du 4e siècle, évêque de  Constantinople  construit et développe une pastorale sociale fondée sur l’idée que Jésus nous offre de le voir, par sa présence dans le pauvre, l’étranger, le malade, l’exclu.

C’est à partir de l’Evangile de Matthieu, que son enseignement prend toute sa dimension : « Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. » (Matt 25, 35-36)[1]

Jean Chrysostome, farouche défenseur des plus faibles… Dénonciateur de l’avarice et de l’injustice…Prédicateur éloquent et prolifique… Quel enseignement nous a-t-il laissé ? pourquoi ses prédications nous semblent aujourd’hui si actuelles ?

 

  • Par l’eucharistie, en tout pauvre, il y a le Christ

Jean démontre que tous les chrétiens ne font qu’un. Cette intimité, cette union avec l’autre, par le Christ, doit rendre chacun sensible aux misères des plus faibles et des plus petits. Ainsi, le devoir du chrétien vis a vis des pauvres se justifie à la fois par l’appartenance à la famille humaine, et par l’intimité spirituelle qui unit les membres d’un même corps, le corps de l’Eglise et le Corps du Christ. « Honorez-le donc aussi de la manière qu’il le désire, c’est-à-dire en lui donnant l’aumône dans la personne des pauvres. Dieu, comme je vous l’ai déjà dit, ne cherche point des vases d’argent, mais des âmes d’or. » Sur Matt. Hom 50,3

  • L’amour du pauvre annonce le Royaume des cieux

Le Christ se présente comme Le pauvre, Le malade, Le prisonnier, Le souffrant, L’étranger, Le sans abri, afin d’émouvoir et de rendre les hommes miséricordieux comme Dieu est bon et miséricordieux.

« Quelle excuse alléguerez-vous, quel pardon espérerez-vous, vous qui êtes si prompt à vider vos greniers pour semer vos terres, si joyeux d’épuiser vos coffres, pour donner tout votre argent à usure; niais qui êtes si avare et si cruel lorsqu’il s’agit de nourrir votre propre maître dans la personne des pauvres. Pour éviter donc une condamnation si épouvantable, témoignons à l’avenir plus de tendresse envers les pauvres, pour jouir ainsi des biens d’ici-bas et de ceux de l’autre vie » Sur Matt Hom 45,3

  • Les richesses sont un bienfait si elles sont partagées

Jean exhorte à donner aux pauvres avant même de donner à l’Eglise. La richesse de l’Église le peinait et il voulait qu’elle revienne à ceux auxquels elle appartient: les pauvres.  Il rendait la dureté des fidèles responsable de la richesse de l’Église, richesse qui pervertissait le monde ecclésial. Le fidèle devait être un bon administrateur des richesses.

« L’Eglise, au contraire, possède des terres, des maisons, des logements qu’elle loue, des chariots, des chevaux, des mulets, et plusieurs autres choses semblables, qu’elle ne possède qu’à cause de vous, et de votre cruauté car l’ordre eût voulu que ce trésor de l’Eglise fût demeuré entre vos mains, et que l’Eglise reçût de grands fruits de votre charité. Or, cette possession des biens ecclésiastiques a produit en même temps deux grands maux : l’un que vous restez sans produire aucun fruit de charité; et l’autre que les pontifes de Dieu et les ministres de Jésus- Christ sont mêlés dans le commerce des choses profanes. » Sur Matt Hom 85,3

Car il y a une logique des dons. Il est révoltant de se nourrir du Corps du Christ au moment de l’eucharistie et de laisser ses frères, mourir de faim dehors. Il est scandaleux d’utiliser des biens précieux et des richesses pour honorer le Seigneur quand, dans le même temps, certains de nos frères sont totalement démunis. « Quelle utilité d’avoir une table garnie de coupes d’or en l’honneur du Christ quand lui-même est dévoré par la faim ? » sur Matt. Hom 50, 4

Jean s’insurge contre ceux qui possèdent des richesses et qui les utilisent pour leur plaisir uniquement « « Ils servent leur ventre » comme dit Saint Paul, et ils s’en font un Dieu ; ils se plongent dans les plaisirs, et ils s’abandonnent à toutes sortes de passions, dont le dérèglement ruine la nature et remplit leur corps et leur âme d’une infinité de maladies » » Sur Matt. Hom 83, 3

Il prévient contre l’amour déraisonné des biens terrestres qui rend avare, égoïste et cruel, et finalement qui rend seul et malheureux, parce que détesté de tous : « Combien l’avare est-il à charge à tout le monde? Combien ses domestiques le haïssent-ils? Combien ses voisins en ont-ils d’horreur? Combien les magistrats, combien les ministres, combien les riches et les pauvres, combien les fermiers et les laboureurs, combien sa femme même et ses enfants qu’il traite comme des esclaves, enfin combien tout le monde ensemble le déteste-t-il? » sur Matt. Hom 83, 3

Jean souligne que les richesses sont des bienfaits de Dieu. En contre partie de l’abondance, Il demande à l’homme de partager ses biens. Ainsi tout chrétien qui dit aimer Dieu, le prouvera en partageant ses richesses : « Ne faut-il donc pas être plus stupide et plus dur que les pierres, pour n’apprendre point à aimer les hommes, après que Dieu vous a tant aimé; pour ne témoigner aucune reconnaissance de tant de bienfaits dont vous avez été comblé, et pour refuser de si petites choses après en avoir reçu de si grandes ? Il a partagé le ciel avec vous, et vous ne lui voulez point faire part de ce peu de biens que vous avez sur la terre? » sur Matt Hom 45 ,2

Les homélies de Saint Chrysostome sont plus actuelles que jamais. »Celui qui s’approprie quelque chose, c’est seulement pour l’administrer pour le bien de tous. » Laudato_si

Et nous, que faisons nous ?

[1] La Bible de Jérusalem

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s