Que veulent les femmes ?

la source des femmes
La source des femmes, c’est l’amour

Depuis des années je revendique l’égalité de droits et de traitement entre les hommes et les femmes (choix du métier, choix de vie, égalité salariale, égalité des chances de promotion dans les entreprises) et suis horrifiée par tous les outrages, crimes, humiliations perpétrés à l’encontre des femmes ici, maintenant, toujours et partout dans le monde.

Les femmes revendiquent les mêmes droits que les hommes, les mêmes libertés. Mais celles qui défendent l’égalité sont taxées de « féministes » et les « féministes » sont aujourd’hui accusées de ne pas aimer les hommes et de lutter contre eux.

Le film « La source des femmes » de Raidu Milailehanu a été une révélation pour moi, car il a placé les revendications des femmes sous le signe de l’amour . En résumé : un petit village du Maghreb est touché par la sécheresse. Les quelques hommes restés au village sont devenus oisifs. Mais ce sont toujours les femmes, enceintes, malades ou âgées, qui vont chercher l’eau à la source, en haut de la montagne, sous un soleil de plomb. Leila, jeune mariée, propose aux femmes de faire la grève de l’amour : plus de câlins, plus de sexe tant que les hommes ne contribuent pas à apporter l’eau au village. Les femmes demandent aux hommes de les aider, de prendre part à leur souffrance, de les aimer. En réponse : les hommes s’irritent de cette demande de partage et partent en guerre contre elles.

«L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est point envieux, il ne se vante point, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien de malhonnête. Il ne cherche point son intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.» 1 Cor 13, 4-7

Le monde est géré et dirigé par les hommes et ne fait que peu de place aux femmes. Les femmes n’ont de cesse de réclamer les mêmes droits et les mêmes libertés. Elles les obtiennent souvent par la loi (parité aux départementales par exemple). Les femmes veulent d’abord qu’on leur rende justice.

Quand l’homme aime la femme, il ne la bat pas, ne l’insulte pas, ne l’humilie pas, ne la soumet pas par la force. Il est heureux qu’elle soit heureuse, il est fier qu’elle choisisse sa vie comme lui le fait, qu’elle choisisse son métier, qu’elle défende ses idées, qu’elle dirige, soit écoutée et respectée, vive librement comme lui. Les femmes veulent être aimées comme elles aiment leurs fils, leurs pères, leurs frères, leurs époux.

photo-1414637104192-f9ab9a0ee249
Que veulent les femmes ?

Les femmes veulent être aimées comme elles aiment les hommes. Benoit XVI dans son encyclique « Caritas in veritate » explique qu’il n’y pas d’amour sans justice.

Parle t-on d’égalité ? oui d’égalité dans l’amour.

« Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. »Gal, 3-28

6 commentaires

  1. belle version féministe des choses moi je constate que tous les copains de papa sont décédés e que les mamies sont veuves avec une pension de reversion significative depuis plus de 10 ans

    certes je n’ai pas pris de congés parental mais je me demande si j ‘a ai vu grandir mes enfants et je crois que j ‘ai payé une bonne contrepartie à une activité professionnelle surchargé qui certes à donné un confort financier à toute la famille
    le cliché est donc un peu facile
    « si tu veux ma place prends mon handicap »!!!

    Aimé par 1 personne

  2. Je pense que le message que l’auteur essaye de faire passer ici est, justement, qu’elle voudrait avoir le droit d’assumer les responsabilités qui vont avec la place. Je ne comprends pas en quoi le handicap est pertinent ici; cet article est une demande d’égalité, sur tous les points, et je ne pense pas que l’auteur demande ici les avantages sans les inconvénients et responsabilités qui vont avec.

    Ne pensez vous pas qu’une égalité homme/femme vous auraient permis de voir grandir vos enfants, justement ? Qu’un équilibre dans les salaires et responsabilités vous aurait permis de décharger votre activité professionnelle pour pouvoir partager, avec votre concubine, la responsabilité d’apporter un « confort financier à toute la famille » ?

    J'aime

  3. mon propos était de dire qu’il n’y à plus d’égalité aujourd’hui hormis peut être je vous le concéde la rémunération
    durée de vie
    garde d’enfants
    pensions alimentaires
    discrimination positive
    accès à certaines profession

    J'aime

    1. @fournié
      Je vais ignorer votre premier commentaire (dont vous devriez avoir honte) pour la bonne raison qu’il est hors-sujet, et que vous le supprimerez probablement le jour où vous réaliserez qu’il n’a pas sa place sur ce blog.

      Cependant, je vous rejoins sur un (seul) point dans votre second commentaire : l’égalité parfaite est une illusion et une utopie inatteignable. La vie elle-même est en effet injuste, inégale, et souvent frustrante. Et malheureusement, nous n’avons aucun pouvoir pour changer cela.

      En revanche, toutes les inégalités évoquées dans l’article ainsi que celles que vous avez décrites ont le point commun qu’elles ont été créées par l’Homme. Pas par mère Nature, le hasard ou Dieu — selon les croyances –, mais par nous.

      Partant de ce constat, n’est-il pas de notre devoir de faire notre possible afin de réparer ces injustices ?

      Ne vous méprenez pas, je conçois que l’on soit pessimiste en ce monde puisque je manque moi-même cruellement d’optimisme.

      Mais très franchement : vous opposez-vous vraiment à cette idée développée dans l’article selon laquelle nous devrions tous activement essayer de réduire les inégalités ?

      Je reste persuadé que nous sommes sur la même longueur d’onde et que pour une raison qui m’échappe, vous refusez de comprendre le vrai sens de cet article qui prône l’amour et l’égalité.

      Relisez-le à tête reposée, vous réaliserez qu’il ne mérite pas votre mépris.

      Bien cordialement.

      J'aime

      1. effectivement je cois que nous partageons les mêmes valeur mais j ‘ai été irrité par le coté fleur bleue de l ‘article

        J'aime

  4. Merci, à l’auteure, pour cette article qui met une seule chose en avant : l’Amour. Car l’Amour est par son essence même juste. Alors qui dit justice, dit justice pour l’Homme donc pour l’homme et la femme.
    Ils ont été créés non pas pour se concurrencer mais pour se compléter afin que chacun dans un totale liberté à travers son identité qui lui est propre, ils puissent se compléter avec leurs talents respectifs. Sans l’Amour le bonheur que chaque être humain espère, ne repose sur rien….
    Alors respectons nous, homme et femme, afin de trouver l’Amour que Dieu nous donne à profusion.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s