Comment reconnaître un vrai manager ?

Contrairement à ce qu’on observe ou ce qu’on imagine, diriger une équipe ou une entreprise, ce n’est pas se faire servir mais au contraire, c’est être au service de celle-ci.

Combien de chefs d’entreprise vous diront que leurs responsabilités sont souvent lourdes à porter, leurs soucis constants et leurs horaires incommensurables. Leur principale préoccupation est de faire fonctionner la machine, pas uniquement dans leur seul intérêt mais dans l’intérêt général de tous ses collaborateurs, pour maintenir l’emploi, une ambiance épanouissante ou même parfois juste survivre.

Un dirigeant est avant tout un leader.

Il assoie son autorité non sur la contrainte ou la peur mais sur sa légitimité et sa compétence. Voici 6 clés pour devenir un leader (cette liste n’est certainement pas exhaustive)

1. Le dirigeant encourage et récompense ses collaborateurs

Chaque fois qu’il a l’occasion de féliciter un proche, il doit la saisir. L’argent seul ne fait rien pour la motivation, mais la reconnaissance est essentielle.

2. Le dirigeant les fait évoluer et grandir, en mettant en place un plan de formation par exemple.

photo-1429105049372-8d928fd29ba1
Les 6 clés pour devenir un « bon » dirigeant

3. Il définit des objectifs personnalisés réalisables et met en place un système de récompenses en fonction. Définir des objectifs donne des responsabilités aux collaborateurs, qui deviennent alors source de proposition et de créativité, si ils sont écoutés.

4. Il sait où il va, il a une vision positive de son entreprise.

Il a défini une stratégie et un plan d’actions fédérateurs On ne suit pas quelqu’un qui est indécis, flou, changeant et incertain. Par exemple, j’ai toujours communiqué mes objectifs à mes collaboratrices « être les meilleures du Pays Basque », et ma stratégie pour une croissance de niche maitrisée « rester petit mais costaud ». Le leader communique et partage sa vision, par exemple en publiant une charte qualité ou en partageant les valeurs de l’entreprise dans les règles intérieures, ou encore en organisant régulièrement des rencontres avec tous les membres de l’entreprise. Par exemple, j’organisais un repas festif tous les trimestres, et pendant cette soirée, c’est moi qui étais au service.

5 . Il montre l’exemple. C’est bien d’avoir des valeurs, mais ce n’est valable que si le dirigeant les applique. Par exemple, j’avais inclus dans les règles intérieures de mon entreprise que la courtoisie dans les relations humaines était un postulat de base et que tout manquement serait répréhensible (perte de la prime mensuelle). Bien évidemment cette règle, je devais, moi en premier, l’appliquer scrupuleusement et elle m’obligeait à ne jamais me laisser aller à la colère. Montrer l’exemple c’est aussi, dans mon cas, connaitre et faire le travail. En 8 ans, personne ne m’a jamais reproché de ne pas savoir, de ne pas comprendre, de mal évaluer le temps, d’en demander trop. Personne ne m’a dit que c’était irréalisable, trop compliqué, infaisable. Je crois qu’il faut montrer que l’on comprend bien les difficultés et les challenges de chacun des postes qu’il y a dans notre entreprise. Ecoutez, partagez, expérimentez.

6. Il est juste.

Etre juste est le premier postulat de la bienveillance. Sans justice, il n’y a pas d’égalité, de respect réciproque. Mais pratiquer la justice demande du courage, de la persévérance et un peu d’abnégation. Par exemple, pas de népotisme, pas de faveur, pas de préférence, pas de passe-droit, pas de mépris .

cyclist-surveyor
Le chemin est long

Je conclus ce bref article, en reconnaissant humblement que je me suis plantée bien des fois, que le chemin pour être un bon dirigeant est semé d’embuches, de mauvaises tentations, d’impatience et de découragements. Mais que la récompense est belle quand on parvient, quelques fois, à créer un vrai esprit d’équipe, un environnement qui est agréable et épanouissant pour chacun.

J’ai tenté d’avancer, petit pas par petit pas, sans jamais oublier de demander au Seigneur qu’Il me donne suffisamment de force et de discernement pour progresser un peu tous les jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s