Tout savoir sur l’économie circulaire

christmas-wreath
Tout savoir sur l’économie circulaire

Le modèle économique actuel repose sur une chaîne de séquences :

« extraire – fabriquer – consommer – jeter »

Ce modèle est le fruit de l’économie industrielle et de la consommation de masse de nos sociétés développées. Il consiste à extraire des matières premières pour fabriquer des produits, vendus au plus grand nombre, consommés puis jetés. Sans aucune perspective de recyclage, ni de réemploi, 80% des matériaux finiront incinérés, enfouis ou en eaux usées.

C’est ce que l’on appelle le modèle linéaire.

Or, aujourd’hui, les entreprises savent bien que certains problèmes vont devenir dans les prochaines années plus prégnants encore :

– la raréfaction des ressources naturelles, qui ne sont pas infinies,

– le traitement et la valorisation des déchets, le recyclage des matières polluantes,

– l’inévitable réduction de notre consommation d’énergie, énergie de plus en plus dispendieuse,

– la productivité en général, dont les gains sont ténus,

et la société civile quant à elle, dénonce :

– l’obsolescence programmée des biens manufacturés (l’obsolescence programmée est l’ensemble des moyens mis en œuvre par une entreprise, pour réduire la durée de vie de ses produits afin d’accélérer le processus de remplacement)

– le gâchis alimentaire,

– la pré-dominance des valeurs matérielles de notre société au détriment de la gratuité des échanges et de la valorisation des liens sociaux

Pour toutes ces raisons, le modèle linéaire ne peut plus être le programme économique de référence.

En réponse, l’économie circulaire propose un modèle « sans déchets » : éco-conception, recyclage, économie des ressources naturelles et énergétiques, emploi prioritaire des matières recyclées. Et ce modèle circulaire concerne tous les secteurs de notre industrie, des biens de consommation à l’agro-alimentaire.

Pour adopter une politique économique circulaire à envergure nationale, les pouvoirs publics ont créé, à Paris, en février 2013 l’Institut pour l’économie circulaire.

En effet, si l’économie circulaire offre des perspectives positives et lisibles par tous, elle bouleverse totalement notre façon de vivre, de consommer, de gérer nos entreprises (pour exemples : louer des objets au lieu de les acheter, éco-concevoir, trier, recycler, valoriser les déchets). C’est une vraie révolution que la bonne volonté seule ne suffira pas à déclencher et à porter. Il est donc indispensable d’instaurer un cadre législatif et incitatif pour que les entreprises, mais aussi la société civile, changent de mentalité et donc de comportement.

Le changement est en marche. Il n’attend que nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s